Hotel Les Neiges D Antan | Ristorante a Cervinia dove provare sapori del territorio
Il ristorante de Les Neiges d'Antan è aperto a tutti, non solo agli ospiti dell'hotel, e propone una ricercata cucina di territorio
41338
page,page-id-41338,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,wc-shortcodes-font-awesome-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,fade_push_text_top,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.4,vc_responsive

Chaque instant a un goût spécial

Scopri

Délecter les hôtes de saveurs mémorables est une exquise tradition de l’hôtel Les Neiges d’Antan.
Ici, tout parle de goût, avec l’avantage du fait maison : pain noir, pâté de canard, truite fumée, gnocchis, glace et confitures sont des produits locaux confectionnés sur place.

Le petit déjeuner éveille les sens avec les pâtisseries et les confitures fait maison, les charcuteries et les fromages de la Vallée, l’impressionnant choix de thés en feuilles.

Le restaurant figure depuis des années dans les guides gastronomiques internationaux les plus importants mais il est surtout présent dans les désirs et dans les souvenirs des passionnés de cuisine valdôtaine.

Dans la cave, les raretés des petits producteurs valdôtains côtoient les grands classiques piémontais, les vins prisés de l’Italie toute entière, les champagnes, à savourer aux tables du restaurant ou à siroter assis au coin du feu.

Le bar du lounge : là, l’atmosphère montagnarde du bois et du feu est exaltée par le choix de spiritueux et de tisanes.

De grands moments pour les papilles gustatives de l’âme.

Restaurant

Scopri

Pour entrer au restaurant, vous n’avez pas besoin d’ouvrir une porte, il suffit que vous vous laissiez guidés par le parfum.
Par exemple, le parfum de la soupe à la valpelleneintse, de la polenta, de la truite fumée aux pignons de pin de mélèze valdôtain, des ragoûts de viande, du fondant chaud au chocolat.

Nous sommes dans la Vallée d’Aoste : un simple regard sur le Cervino que l’on peut admirer des fenêtres et sur les photos et lithographies qui recouvrent presque tous les murs du restaurant, vous le rappelle. Et les saveurs qui vous accompagnent vous le rappellent elles aussi : recettes de la tradition valdôtaine réinterprétées selon un goût contemporain et d’agréables influences piémontaises, françaises et méditerranéennes.

Un milieu naturel alpin très pur, une tradition séculaire dans l’agriculture, dans l’élevage et dans la production de fromages : la Vallée d’Aoste fournit les conditions idéales pour produire des ingrédients de très haute qualité.
Damiano Ceva, le chef des Neiges, s’occupe du reste.
Voici le menu de ses convictions :
– filière courte, très courte, avec des ingrédients choisis par de petits producteurs locaux
– fraîcheur assurée des matières premières
– cuissons courtes pour conserver au maximum les valeurs et les saveurs authentiques de chaque ingrédient.

Le restaurant des Neiges d’Antan conquiert depuis des années les critiques des guides gastronomiques les plus renommés (Michelin, L’Espresso, Gambero Rosso, Veronelli). Mais il est surtout capable de charmer ceux qui aiment un endroit où le goût et le bon goût se côtoient de façon exquise. Où chaque moment devient un plaisir à savourer intimement et à conserver dans ses meilleurs souvenirs.
Telle est la véritable touche magique du chef et du milieu environnant : mettre le palais un peu plus près du cœur.

Menu

Scopri

Le menu change en fonction du temps, des saisons, des fromages qui s’affinent, des fruits qui mûrissent, des légumes qui sont cueillis.

Il y a quelques grands classiques des Neiges d’Antan que les clients les plus fidèles retrouvent toujours avec plaisir et qui sont une merveilleuse surprise pour ceux qui s’assoient pour la première fois à ces tables.

LES HORS-D’ŒUVRE

La truite fumée que nous aromatisons avec la fumée de pignons de mélèze valdôtain : elle est très finement coupée et servie avec du beurre de crème fraîche et des croûtons de pain chaud.

Le foie gras de canard : nous le préparons en suivant fidèlement la grande tradition française et le servons avec une gélatine au Chablis, des croûtons de pain blanc et un verre de Sauternes.

Le hors-d’œuvre valdôtain, avec les boudins et les saucissons, le lard d’Arnad, le jambon cru de Bosses, la mocetta de chamois et la viande salée de bœuf que nous assaisonnons et séchons ici, à la maison.

Le chariot de hors-d’œuvre avec les petits fromages frais à la sauce piquante, la langue de bœuf à l’écarlate, le hareng fumé à la française, les anchois en sauce verte, les haricots, les poivrons en bagna cauda, les courgettes et les truites marinées, la ricotta assaisonnée (salagnon).

LES ENTRÉES

La Soupe à la valpelleneintse, un grand classique de la cuisine valdôtaine, faite avec du pain, des feuilles de chou vert, de la fontine, du bouillon de viande, du beurre noisette et gratinée au four.

La soupe à la cogneinste, avec du pain, du riz, de la cannelle, de la fontine d’alpage, du bouillon de viande et gratinée au four.

La polenta grasse de farine intégrale, comme la faisait notre grand-mère à midi, les longs et mélancoliques dimanches d’hiver : riche en beurre et en fontine : après l’avoir mangée, la sieste (la ‘tana’) s’imposait.

La soupe à l’oignon, classique soupe à l’oignon gratinée, plat typique des anciennes brasseries parisiennes, avec des rondelles de pain blanc grillé et l’Emmentaler qui arrive de Suisse, juste au-delà du Cervin.

Les tagliatelles maison avec le Tomino frais et les olives, le goût naturel des pâtes maison avec le parfum et la saveur du bois.

Les raviolis à la piémontaise au beurre et à la sauge : le chef Damiano Ceva est piémontais et ceci est un hommage à la grande tradition gastronomique de sa terre.

Les gnocchis de pommes de terre Damian : faits maison avec des pommes de terre valdôtaines et parfumés de pétales de bacon croustillant, crème fraîche et salade de trévise.

LES PLATS PRINCIPAUX

Les ragoûts de viande : ils reprennent les recettes valdôtaines les plus anciennes avec une pincée d’influences culinaires italiennes et françaises et ils sons servis avec de la polenta intégrale biologique moulue sur pierre.

Le filet de bœuf au poivre vert du Madagascar flambé au cognac, servi avec des pommes de terre bouillies en sauce.

La côte de bœuf avec roquette et salpicon de tomates fraîches, un savoureux mariage entre la qualité de la viande valdôtaine et les parfums méditerranéens.

La truite poêlée sur lit de salade d’agrumes ; là aussi, il s’agit d’une heureuse union entre une saveur typique de la montagne et des ingrédients issus de terres chaudes.

Le filet de cerf à la grille parfumé de romarin et d’ail ; la cuisson rapide à la grille accentue le goût intense de cette viande.

La fondue à la valdôtaine avec croûtons de pain noir, un classique incontournable pour savourer avec volupté le plat valdôtain le plus apprécié.

La poitrine de canard au vinaigre balsamique : la poitrine de canard est un plat traditionnel de la cuisine française ; la rencontre avec le vinaigre balsamique dévoile des parfums et des saveurs surprenants.

LES FROMAGES

La Fontine, naturellement, mais celle d’alpage, au goût plus franc et au parfum qui parle d’herbes en haute altitude. Et pas seulement la Fontine : nous faisons le tour des foires et des marchés valdôtains à la recherche de formes particulières et de saveurs rares qui représentent une expérience de goût pour les amateurs de fromages.

LES DESSERTS

La palette de fruits cuits : poires Martin-sec en gélatine de vin rouge, raisins secs, rhubarbe, prunes, pêches, abricots, figues et pommes reinettes de Variney en compotes.

Les glaces maison, avec le lait frais valdôtain et les fruits de saison.

Le fondant au chocolat, gâteau au cœur fondant, cuit sur le moment et servi chaud.

La pâtisserie maison selon les produits de saison et les coups de génie de notre pâtissier Piergiorgio :
l’aspic de fruits de saison en gélatine de muscat ;
la crème caramel ;
les Bavarois ;
la Mousseline Mimi ;
la crème péruvienne avec chocolat, café et caramel ;
la crème du Maharadjah à la pistache ;
le spectaculaire Mont Cervin ;
les tartes à la framboise, au citron et aux fruits de saison ;
le Panier de Génoise aux fruits ;
le gâteau au chocolat et graines de coquelicot ;
la tarte fourrée aux pommes reinettes ;
la cassate à la sicilienne ;
les abricots à la Bourdaloue ;
le strudel ;
la mousse au chocolat blanc.

Vins et oenothèque

Scopri

La carte des vins des Neiges d’Antan est l’une des lectures les plus appréciées des estimateurs de l’art du vin.
Des maisons vinicoles de tradition séculaire à côté de viticulteurs de talent, de grands noms de culte et de petits producteurs qui seront une agréable surprise, les nobles rouges piémontais et toscans à côté des blancs de montagne, les Champagnes, les Bordeaux et les Sauternes…
Une collection de grands plaisirs, à savourer à table ou à siroter au coin du feu.

Évidemment, un espace important est réservé aux vins valdôtains. Étant une terre de frontière, la Vallée d’Aoste a absorbé au cours des siècles de nombreuses influences, point de rencontre entre la culture vinicole française et italienne, avec la particularité de vignobles parmi les plus élevés d’Europe.

Si vous voulez entrer au cœur du mariage vin/Les Neiges d’Antan, descendez donc à la cave. Le lundi, c’est la soirée magique, lorsque la cave est éclairée de centaines de bougies et de lumignons, pour un apéritif spécial et mémorable, une dégustation non seulement de grands vins mais aussi d’une atmosphère enchanteresse.

Petit dejeuner

Scopri

Vous vous réveillez.

Vous saluez le Cervin.

Vous sortez de votre et faites quelques pas.

Les délices qui vous attendent au petit déjeuner n’ont pas fait eux non plus un long chemin.

Ici, tout est fait maison : les confitures ainsi que le pain noir et de seigle à tartiner.

Gâteaux et croissants sont chaque jour préparés par notre pâtissier Piergiorgio Omarini.

Les fromages et les charcuteries viennent de petits producteurs artisanaux de la Vallée.

Les œufs viennent de poules qui vivent sur ces montagnes.

Le yaourt de montagne et le lait frais biologique sont aussi valdôtains.

Les framboises, groseilles, myrtilles, prunes et abricots qui nous employons pour nos confitures sont cueillis dans la basse Vallée, à Chatillon.

Si les orangers poussaient dans la Vallée d’Aoste, nous n’utiliserions que leurs fruits. En attendant, nous choisissons les oranges biologiques siciliennes à presser sur le moment.

Choisissez les céréales, les fruits frais ou secs.

Vous pouvez profiter de l’authentique et reposant rituel du thé avec les feuilles de Darjeeling ou Green Jasmine laissées infuser dans la traditionnelle théière japonaise en fonte.

La journée commence merveilleusement bien avec le petit déjeuner aux Neiges d’Antan.

valle-d_aosta
welness_valle-d_aosta
bike
logo-viva
saveurs_du_val_d_aosta